Yoga et libido : comment le Yoga peut booster la vie sexuelle

Yoga et libido : comment le Yoga peut booster la vie sexuelle

29/09/2020 — Dans son corps

Alors que nous nous dirigeons doucement vers la période hivernale, que l’on se confine chez soi l’esprit bien occupé par des nouvelles pas toujours réjouissantes, nous nous sentons « à plat ». Et c’est bien normal ! 
Stress, fatigue, manque de lumière, manque d’envie aussi. Ces agressions ont un effet non négligeable sur notre moral et notre envie sexuelle. 

Nous avons une bonne nouvelle : le Yoga peut aider. Mais posons les bases avant d’entrer dans cet article sur le Yoga et la libido : Non, le Yoga n’est pas sexuel. Il ne s’agit pas en Yoga de réaliser des postures suggestives, mais de prendre soin de son corps et son esprit pour retrouver l’équilibre et relancer la machine. Et oui, ça marche ! 

Comment expliquer une libido en berne ? 

La libido est la résultante complexe d’un ensemble d’éléments : hormones, psychologie, émotions, équilibre de vie... Plusieurs facteurs interviennent dans l’évolution de la libido. 
Il est bien sûr des facteurs telles que la maladie ou la prise de médicaments qu’il est nécessaire d’adresser avec un médecin. D’autres font partie de l’évolution de l’organisme et de l’esprit au cours de la vie.  

Le manque d’envie sexuelle peut être le symptôme d’un déséquilibre hormonal

Des perturbations qui concernent homme comme femme. Chez l’homme il peut s’agir d’un taux bas de testostérone, hormone prédominante dans la survenue de la libido. 
Chez la femme, tout est une question d’équilibre entre les deux hormones sexuelles féminines. Les œstrogènes augmentent la libido alors que la progestérone la diminue. Un taux bas en œstrogènes peut alors expliquer une baisse du désir. L’équilibre entre ces hormones fluctue tout au long du cycle influençant clairement le désir, mais aussi tout au long de la vie. La ménopause est – dans la conscience collective – associée à une baisse du désir sexuel. 
Et pourtant, nombreuses sont celles qui affirment ne jamais avoir eu de vie sexuelle si épanouie que pendant la ménopause !  Tout simplement parce que le premier organe du désir reste le cerveau. 

La libido est avant tout gouvernée par notre état d’esprit

Si l’on est stressé, préoccupé, démoralisé on est plus difficilement ouvert aux sensations de son corps, à ses envies. La fatigue s’installant, c’est le cerveau qui est mis au repos, moins sensible aux stimuli qui déclenchent le désir. Nos angoisses ne sont pas sans conséquences sur notre envie, nous ne sommes tout simplement pas des machines. 
C’est aussi d’estime de soi que l’on parle. L’hiver, on bouge moins, on se couvre. On a tendance à prendre un peu de poids, on perd le joli teint hâlé de l’été. C’est naturel, on se sent moins désirable, ce qui nous porte à moins désirer. C’est toute la conscience de soi qui est impactée. 

Souhaiter agir sur sa libido, c’est avant tout accepter que nous ne sommes pas des machines. Accepter ce qui est pour mieux agir, dans le respect du corps et de l’esprit. Retrouver la connexion à soi. C’est tout le but du Yoga. 

Pourquoi le Yoga peut agir sur la libido 

Le Yoga développe la conscience du corps et des sensations 

Revenons à la définition même du Yoga. Le terme « Yoga » est issu » du sanskrit « Yuj » qui signifie « l’union ». L’union du corps et de l’esprit. Se reconnecter à soi pour mieux se connecter aux autres. C’est bien entendu réducteur et beaucoup de puristes argueront qu’au contraire, le Yoga a pour but de nous libérer de nos sens pour atteindre le Soi profond.  Mais avant cela, il s’agit de la conscience de soi.

Le Yoga nous amène à nous plonger dans nos sensations, nous reconnecter au soi profond et à notre ressenti. En faisant abstraction des distractions et des éléments perturbateurs l’on revient à l’essentiel. 
Le Yogi pratiquant apprend à identifier les sensations, comprendre les mécanismes du corps et de l’anatomie.

Concrètement : on apprend à identifier ses douleurs et comment les apaiser. On comprend ce qui nous fait du bien, ce dont le corps a besoin. On réalise au fil des exercices de pranayama comme le simple fait d’adapter notre respiration peut nous aider à faire face au stress, à l’angoisse et apaiser notre esprit. 
On se reconnecte au corps, aux sensations. On chasse le petit nuage noir de notre stress et nos angoisses pour revenir à la simplicité du désir. 

Le Yoga pour l’acceptation de soi et l’estime de soi

C’est aussi l’acceptation de soi que l’on travaille sur le tapis : apprendre à accepter et respecter son corps et ce qui est. Dans un cours de Yoga, un bon Professeur amène toujours ses élèves à identifier ce qui est juste pour eux et pour leurs corps. Trouver la bonne posture et la bonne intensité, sans aller trop loin et sans transgresser ses limites. On revient à une approche plus essentielle de ce que l’on est : on s’accepte simplement sans chercher à être quelqu’un d’autre. 
Une acceptation de soi qui résulte en une meilleure estime de soi également. Sans parler même du fait que le Yoga aide à se maintenir en forme, garder la ligne, dessiner les muscles. C’est l’image que l’on a de soi qui s’en trouve améliorée. Et l’on comprend aisément que se sentir désirable est à la base même du désir. 

Le Yoga c’est savoir mettre l’esprit au repos pour lâcher prise. 

Vos Professeurs vous le disent sûrement, le Yoga c’est l’arrêt des fluctuations de l’esprit. C’est la mise au repos du cerveau que l’on recherche, en se concentrant sur la respiration et le mouvement. Et si cela paraît encore un peu théorique, il faut voir le Yoga comme un ensemble d’outils que l’on emporte dans son quotidien, pour mieux l’appréhender.
Lorsque l’on débute en Yoga, on apprend à se détacher de son stress et mettre ses angoisses sur pause le temps de la pratique. Puis petit à petit, on emporte cette faculté dans sa journée et sa nuit, pour réduire le stress quotidien et lâcher prise.
Ce lâcher-prise est bien la condition du désir et du plaisir. 

Le Yoga relance la circulation de l’énergie vitale : la Kundalini 

Nous touchons ici à un point ésotérique, auquel tous ne croiront pas. Et c’est très bien, il en faut pour tout le monde. La Kundalini est un terme sanskrit qui désigne notre « énergie vitale, l’énergie sexuelle ». Elle est traditionnellement décrite comme un serpent lové à la racine de la colonne vertébrale, qui peut se trouver endormi. Une mauvaise circulation de la Kundalini pourrait expliquer de nombreux déséquilibres, une certaine fatigue, ainsi qu’un désir paresseux. La pratique du Yoga – et particulièrement le Yoga Kundalini – permet d’éveiller la Kundalini pour la faire remonter le long de la colonne jusqu’au sommet du crâne. Il serait bien dommage de réduire la Kundalini au désir sexuel, mais la libido fait bien partie des énergies relancées, ce que beaucoup de témoignages confirment. Concrètement, en Yoga le pratiquant est entre autres amené à travailler des exercices de respiration et de contraction qui vont stimuler le système endocrinien et les organes génitaux.

Le travail du périnée en Yoga, pour plus de plaisir  

Tout au long de la séance de Yoga, l’attention est portée sur la contraction du périnée. C’est le fameux « Mulha Bandha », l’engagement du verrou énergétique de la racine. La contraction du périnée est importante pour la stabilité du bassin, protéger le bas du dos et faire remonter l’énergie le long de la colonne vertébrale. Bienfait collatéral, cela permet de tonifier le périnée, permettant une augmentation du plaisir chez les femmes et de l’endurance chez les hommes. Étrangement, on fait un peu plus attention à activer Mulha Bandha lorsque l’on sait ça ! :)

La stimulation du chakra sacré : Swadisthana chakra.

Le 2ème chakra, aussi appelé chakra du sexe ou chakra sacré, est situé entre le pubis et le nombril. Ce point peut également paraître ésotérique pour certains, il en demeure que les chakras sont pour beaucoup une grille de lecture du corps, aidant à identifier nos blocages. Il est dit en Yoga que le 2ème chakra représente notre capacité à s’accepter soi-même, accepter sa relation avec les autres et à bien vivre sa sexualité. Centre de l’énergie sexuelle, il peut être à la base de nombreuses frustrations (affectives, sexuelles etc.) nous bloquant dans notre rapport aux autres et à nous-même. 
Pour stimuler et rééquilibrer ce 2ème chakra, le Yoga nous porte à engager le périnée et les abdominaux profonds sur les expirations et à pratiquer des postures d’ouverture de hanche telles que le Pigeon, la grenouille etc. Nous les présentons plus bas. 

 

Quel Yoga pour booster la libido ? 

Tous les types de Yoga permettent de travailler sur la conscience de son corps, de ses sensations, même les plus doux comme les cours de Respiration et Méditation. 
Si vous cherchez à débuter le Yoga avec cet objectif en tête, nous vous conseillons quand même de commencer par le Yoga Hatha. Vous aurez ainsi une vue globale de ce que le Yoga peut vous apporter : travail physique, détente et relaxation, compréhension du corps, bien que la libido ne soit pas au centre de l’enseignement qui vous sera donné.
SI vous souhaitez toutefois aborder le sujet de manière plus précise, le Yoga Kundalini est fait pour vous. L’accent est porté sur les exercices de respiration et les d’assouplissement de la colonne vertébrale, alors de relancer la circulation de la Kundalini. Nos Professeurs sauront vous accompagner personnellement dans cet apprentissage.  

 

Les postures de Yoga pour booster la libido 

En tant que Professeurs de Yoga, il nous est souvent demandé quelles sont les postures magiques qui permettront de relancer l’énergie. Nous sommes toujours heureux de répondre à ces questions, mais gardons en tête que c’est de notre équilibre que l’on parle ici. Il ne s’agit pas de prendre une posture et d’attendre mais bien de travailler le corps et l’esprit dans son ensemble, d’adapter son mode de vie. Les Professeurs Yogily Yours sont là pour ça : vous accompagner personnellement ou en petit groupe, pour mettre en place la routine qui vous convient et répondre à vos questions. Le sujet de l’énergie sexuelle n’étant pas toujours simple à aborder, pourquoi ne pas réserver votre cours par vidéo en direct ? Cela permet parfois d’aborder vos objectifs avec moins de crainte. 

La posture du Pigeon pour l’ouverture des hanches et la stimulation du 2ème chakra : Kapotasana

  • Commencez à quatre pattes. Faites glisser le genou droit à l’arrière du poignet droit, puis ramenez le pied droit à l’arrière du poignet gauche. Comme si vous souhaitiez avoir le tibia parallèle à l’avant du tapis, et en « flexant » bien le pied droit pour protéger le genou. 
  • Faites glisser la jambe gauche vers l’arrière, déposez un coussin ou un bloc sous votre fesse droite si elle est décollée du sol. 
  • Allongez la colonne vertébrale puis marchez les mains loin vers l’avant du tapis. Déposez les avant-bras dans le sol, peut-être directement la tête sur le tapis. Tendez les bras vers l’avant si vous le souhaitez. 
  • Restez au moins une minute, puis changez de côté. 


La posture du papillon pour l’ouverture du bassin : Baddha Konasana 


Asseyez-vous sur le sol, les os des fesses bien ancrés dans le tapis. Portez les voûtes plantaires l’une contre l’autre et les talons le plus proche possible du bassin tout en gardant la colonne vertébrale longue.
Attrapez vos pieds comme si vous lisiez un livre et laissez les genoux s’ouvrir vers le sol. Restez dans cette posture 1 à 5 minutes tout en faisant attention à ne pas sentir de douleur dans les genoux.  
 


La posture du chat vache pour stimuler les muscles du bassin 

  • Trouvez votre posture du quatre pattes, les mains sous les épaules, les genoux sous les hanches. 
  • Sur l’inspiration creusez le bas, le milieu et le haut du dos. Poussez les mains vers le sol et vers l’arrière pour ouvrir le cœur vers l’avant. 
  • Sur l’expiration arrondissez le bas, le milieu et le haut du dos, relâchez la tête. 
  • À répéter autant que vous voulez, en engageant le périnée tout au long de l’expercice. 

La posture du demi-pont pour stimuler les glandes endocriniennes telles que la thyroïde (Setu Bandha sarvangasana) 

 

  • Allongez-vous sur le dos, genoux pliés et les pieds parallèles largeur de hanche
  • Engagez les fessiers, poussez les pieds dans le sol et soulevez les hanches en enroulant le coccyx vers le haut (c’est le pubis qui monte vers le ciel en premier)
  • Entrelacez les mains sous le dos, rapprochez les épaules l’une de l’autre pour soulever le bassin encore un peu plus haut. 
  • Restez 5 respirations puis redescendez vertèbre après vertèbre


Nous espérons que cet article aura répondu à vos questions sur le lien entre Yoga et libido, et comment il est possible d’agir naturellement sur votre énergie sexuelle. N’hésitez pas à partager vos impressions et commentaires, c’est ensemble que l’on construit le débat ! 

Marion, de Yogily Yours 

 

Crédits photos : Yoga journal France 
 

trouver un professeur

Votre cours particulier de yoga

Trouvez votre professeur pour un cours de Yoga particulier à domicile ou en vidéo.

Découvrir les professeurs

"Yoga et libido : comment le Yoga peut booster la vie sexuelle"

Les avantages
Yogily Yours

Sur mesure

Sur mesure

Du choix du professeur à l’enseignement.

Sans engagement

Flexible

Annulation jusqu’à 24h avant : cours crédité.

Paiement sécurisé

Paiement sécurisé

En ligne, par carte bancaire.

Service client

Service client

Nous sommes là pour vous accompagner !

Votre bon endroit, votre bon moment

Pratiquez où vous le souhaitez, réservez quand vous voulez, déconnectez avec qui vous voulez